Réservoir de Grands Champs

Avec près de huit hectares d'eaux claires et profondes, le réservoir de Grands Champs en Creuse s'insère dans un environnement protégé. Riches en truites et en black bass de belles tailles, il constitue un nouveau site de qualité pour les moucheurs.

La gestion du réservoir de Grand Champs en incombe à l'association le Moucheur Creusois dont le président René Rech n'a pas ménagé ses efforts pour imposer cet espace réservé à la pêche à la mouche, où l'eau est très claire et ne se teinte jamais. Voilà une bonne initiative pour le département. Il s'agit d'une gravière de 8 hectares et d'un petit lac d'un demi-hectare, alimentés par la nappe phréatique. Le site séduit d'emblée par ses contours sinueux et son cachet naturel qui fait penser à l'Irlande. Les berges assez découpées offrent un espace important où l'on a largement de quoi occuper la journée de pêche sans jamais avoir l'impression de pêcher un trou d'eau caractéristique de beaucoup de pêcheries. Les abords sont très propres et permettent de lancer sans inconvénient majeur ; il n'y a pas de paroi rocheuse qui interdit la pêche comme sur certains plans d'eau où les rives sont parfois dangereuses. La profondeur du plan d'eau est importante : en moyenne de 6 à 10 mètres, au plus profond 17,50 m et les hauts fonds n'excèdent pas 2 à 3 mètres.

Huit hectares d'eaux claires et profondes, hantées par de nombreuses truites pesant jusq'à 14 livres.
Elles cohabitent avec de nombreux black bass introduits il y a une dizaine d'années.

Le plan d'eau est peuplé de truites et de black bass et dans un futur très proche, le petit lac sera peuplé de brochets. J'ai réussi à convaincre René que cela ferait un bon complément pour le plaisir des moucheurs voulant évoluer dans la technique de la pêche à la mouche. Les truites sont en majorité des poissons issus de chez M. Bellet de Magnac-sur-Touvre, des poissons de très grande qualité : le poids va d'une livre à 5 livres et quelques sujets de 10 à 14 livres.
Pour les black bass, ils ont été introduits en 1994 et des poissons de 3 kg ont été capturés. Ils sont toujours présents puisque le no-kill est intégral sur le black bass. Toutes ces caractéristiques font très rapidement évoluer la pêche selon les conditions climatiques. Au moindre coup de soleil, les poissons sont très vite en surface. Sauf si le vent est très fort, il ne faut pas surestimer la puissance et le poids de la soie, le plus souvent un ensemble de puissance 5 à 7 dans les longueurs de 9 à 10 pieds sera suffi­samment discret et assez puissant pour pratiquer autour de ce réservoir. Les chironomes sont légions et leurs imita­tions donnent de bons résultats tout au long de l'année.
Les nymphes de chironomes mettent assez longtemps à se métamorphoser en insecte parfait, elles sont extrêmement vulnérables, les truites en profitent et en avalent de grosses quantités. Si vous voulez pêcher plus profond ou au booby, une canne de 9 ou 10 pieds et de puissance 7/8 est préférable. La pêche au streamer donne de bons résultats surtout en automne et en hiver, une sangsue animée très lentement avec une soie S2 est particulièrement efficace.
Pour le black-bass, un matériel de puissance 7/8 est idéal. La prospection des postes avec une imitation du mulot fait merveille sur le plan d'eau. Pour les pêcheurs passionnés de pêche en nymphe à vue (l'eau est très transpa­rente), de très belles carpes pesant entre 10 à 20 livres constituent des adver­saires de choix. Attention toutefois à la robustesse du matériel qui ne doit souffrir d'aucune faiblesse pour lutter à armes égales avec des poissons aussi puissants.
Pour les pêcheurs qui ont des compagnes sportives, le plan d'eau fait partie d'un site de promenade avec juste à côté un parcours de santé d'une longueur de 1,5km. Le réservoir est équipé d'un chalet chauffé avec WC adaptés pour les handicapés mis à la disposition du pêcheur. Pour les journées les plus chaudes, six tables pique-nique sont bien réparties autour du plan d'eau ainsi que six bancs pour contempler la beauté du paysage. Le site est aménagé pour les handicapés pêcheurs à la mouche, tout a été prévu et deux avancées stables sont destinées à leur faciliter la pêche, surtout pour le lancer de la mouche. Ces endroits ont été choisis sur le passage de nombreux poissons.
Grâce à l'école de pêche de Boussac (Creuse), le site est mis gracieusement à la disposition des enfants des écoles de la région, même pour le montage mouche. Deux moniteurs, Jean-Pierre Labarre et Julien Lemesle sont présents sur le site. Si vous avez besoin de cours, ils sont sympas tous les deux. Enfin remercions la Communauté de communes des quatre provinces pour cette initiative en faveur de notre passion pour la pêche à la mouche. Jacky Boileau.

 

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES
Situation géographique : Le réservoir de Grands Champs, département de la Creuse, est situé près de Guéret à la sortie Gouzon en bordure de la N145 à 37 km au sud-est de Montluçon.
Réglementation : Pêche ouverte toute l'année, à la mouche uniquement. Train de mouches limité à trois hameçons simples sans ardillons. Épuisette obligatoire. No kill intégral sur les truites gold et les black-bass, ceux-ci doivent être décrochés sans les sortir de l'eau. Les poissons blessés doivent être sacrifiés. Le float tube est autorisé.
Tarifs :
- Journée : de 8h30 à 19h ; 25€ avec 1,5kg de poissons conservés.
- Demi-journée : de 8h30 à 13h30 ou de 14h à 19h ; 15€ avec 1kg de poisson conservé.
- Coup du soir : de 18h à la nuit 15€ en no kill.
- Week-end : 2 jours plus coup du soir ; 60€ avec 4kg de poissons conservés.
- Groupe : minimum 4 pêcheurs -15% sur le tarif ; horaires et poissons conservé en fonction de la formule. - Le kilogramme supplémentaire de poisson est facturé 12€.
Réservation : Dans la ville de Gouzon : Café La Renaissance : 05.55.62.71.99. Syndicat d'initiative : 05.55.62.26.92. Garage Bourdet : 05.55.62.28.33.
Hébergements et restaurations : diverses possibilités à Gouzon et ses environs. Contacter le syndicat d'initiative de Gouzon : 05.55.62.26.92.